Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Natation pour tous
Livre

Nager un crawl efficace

Nouveauté : Natation pour tous vous propose une collection de trois livres complets sur les techniques pour vous perfectionner quel que soit votre niveau et approfondir les thèmes abordés sur ce site internet.

Présentation de la collection

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Entraînement > Matériel : le tempo trainer

Le tempo trainer : guide d'achat et d'utilisation

Le tempo trainer est un petit appareil qui se glisse sous le bonnet ou derrière l'élastique des lunettes et qui émet des « bips » à intervalles réguliers. Vous pourrez régler l'intervalle entre chacun de ces sons selon votre choix et vos objectifs. Les usages de ce métronome aquatique sont multiples, nous les avons classés dans cet article du plus simple au plus complexe.

Utilisation du tempo trainer

Gérer votre allure

Le tempo trainer peut tout d'abord vous aider à maintenir une allure donnée. C'est l'usage le plus simple, il suffit de le régler pour qu'il sonne à chaque début de longueur.

Exemple :
Si vous avez pour objectif de réaliser un 800 mètres en 12 minutes, vous pourrez le régler pour qu'il sonne toutes les 22,5 secondes. Vous devrez nager suffisamment vite pour entendre le bip au début de chaque 25 mètres.

Equilibrer votre nage (surtout en crawl)

Beaucoup de nageurs ne réalisent pas tous leurs mouvements à la même vitesse. Ceci peut être du :

  • à un mouvement moins efficace (par exemple, le mouvement du bras gauche qui est moins accéléré que celui du bras droit ou inversement) ;
  • ou à un problème de respiration (le mouvement peut par exemple être plus lent car l'expiration n'a pas été effectuée complètement sous l'eau).

Pour prendre conscience de ces éventuels défauts, réglez le tempo trainer selon la fréquence de votre choix puis efforcez-vous, à chaque mouvement, d'entrer la main dans l'eau exactement au moment du bip.

Vous aider à compter les mouvements

Les programmes d'entraînement que nous proposons demandent parfois de nager avec une vitesse et un nombre de mouvements par longueur réguliers. Dans ce type d'exercice, la fréquence des mouvements est donc imposée. Plutôt que de compter les mouvements, vous pouvez régler votre tempo trainer pour qu'il vous indique la fréquence à adopter.

Exemple :
Vous devez nager des 50 mètres réguliers en faisant 34 mouvements et 50 secondes. Il faut retirer le temps des coulées que vous pouvez estimer à environ 3 secondes par coulée (bien sûr il s'agit d'une moyenne mais l'écart ne sera probablement pas significatif). Hors coulées, vous devez donc faire 34 mouvements en 44 secondes si vous nagez en bassin de 25 mètres. Il faudra régler le tempo trainer pour qu'il sonne toutes les 1,29 secondes (44 secondes divisées par 34 mouvements). Vous n'avez plus qu'à suivre les bips et à consulter votre temps à l'arrivée pour vérifier que vous avez nagé à la bonne vitesse.

Le maintien de votre fréquence

En compétition, la fréquence de vos mouvements peut avoir tendance à diminuer avec la fatigue. Avec le tempo trainer, vous pouvez vous entraîner à la maintenir tout au long de la course.

Quelqu'un devra préalablement mesurer le temps que vous mettez pour faire 3 cycles de mouvements (1 cycle = 1 mouvement en brasse ou en papillon, 2 mouvements en crawl et en dos) sur le début d'une course. Cette durée de 3 cycles permet d'avoir une mesure plus précise qu'en chronomètrant un seul cycle. A l'entraînement, vous réglerez ensuite le tempo trainer pour suivre ce rythme le plus longtemps possible.

Exemple :
Sur un 200 mètres crawl, en début de course, vous mettez 5 secondes pour réaliser 3 cycles en crawl soit un mouvement toutes les 0,83 secondes. Vous pouvez tenter de réaliser à l'entraînement un 4x50 avec 10 secondes de repos entre chaque 50 mètres en suivant ce réglage.

Développer votre vitesse maximale

Lorsque vous augmentez votre vitesse, votre fréquence augmente également. Mais chaque nageur possède une fréquence limite au-delà de laquelle sa vitesse stagne voire diminue. A cette fréquence, la dégradation de l'amplitude est trop importante pour que la vitesse puisse continuer à progresser.

Pour repousser cette limite, il faut vous entraîner à nager le plus vite possible avec une fréquence de plus en plus haute, en allant même légèrement au-delà de ce que vous feriez spontanément sur une épreuve de sprint.

Exemple :
Vous pouvez réaliser une série de 6x50 mètres en crawl comprenant 15 mètres sprint et 35 mètres tranquille. Pour le premier sprint, vous réglez votre tempo trainer avec un intervalle de 0,65 seconde puis vous le baissez progressivement de 0,03 environ à chaque sprint.

Le choix du tempo trainer

Le tempo trainer a été développé par Finis et, à notre connaissance, il n'existe pas chez d'autres fabriquants. Préférez le dernier modèle (appelé "pro") qui est complet et dont on peut changer la pile.

Liens produits

Tempo trainer

Tempo trainer Finis

Acheter sur Amazon.fr
37,83€


A lire également :