Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

départ de natation

Crédit photo : Michiel Jelijs

Natation pour tous
Livre

Natation : méthode d'entraînement pour tous

Découvrez une méthode d'entraînement complète avec un accompagnement sur une centaine de séances et de nombreux exercices techniques.

Voir la présentation du livre

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Entraînement > L'option natation au bac (partie 1)



L'épreuve facultative de natation au bac

L'organisation des épreuves d'EPS a subi certaines modifications en 2018. L'article ci-dessous concerne l'épreuve faculative nationale de natation de distance (attention, il existe d'autres épreuves pour l'enseignement commun). Elle se compose d'une épreuve pratique consistant en un 800 mètres et d'un entretien avec le jury.

Sommaire de ce dossier :

  1. Description de l'épreuve pratique
  2. Comment préparer l'épreuve pratique?
  3. L'entretien avec le jury

Description de l'épreuve pratique

Le 800 mètres est obligatoirement effectué en crawl. La performance chronométrique est notée sur 14 points. Voici un résumé du barème.

GARCONS NOTE FILLES
11'40 14 12'56
12'10 13 13'30
12'30 12 13'44
14'08 11 12'50
14'32 10 13'10
13'30 9 14'56
13'50 8 15'20
14'10 7 15'44
14'36 6 16'16
15'02 5 16'48
15'28 4 17'20
15'56 3 17'52
16'26 2 18'24
17'00 1 19'00

Par ailleurs, la régularité est particulièrement importante puisqu'elle est notée sur 6 points.

  • Vous aurez 3 points si votre dernier 100 mètres est plus rapide que chacun des autres 100 mètres (à l'exception du premier 100 mètres qui n'est pas pris en compte car il est impacté par le départ plongé)
  • Vous aurez 3 autres points si l'écart entre votre 100 mètres le plus rapide et votre 100 mètres le plus lent est inférieur à 4 secondes (ici le premier et le dernier 100 mètres ne sont pas pris en compte)

Il faut donc vous entraîner à nager avec une allure la plus régulière possible pendant 700 mètres et être capable d'accélérer dans le dernier 100 mètres.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le référentiel de cette épreuve.

La note obtenue lors de cette épreuve pratique est ramenée sur 16 points tandis que l'entretien avec le jury est noté sur 4 points.

Comment préparer l'épreuve pratique?

La préparation de l'épreuve peut s'articuler autour de trois phases successives d'une durée à peu près équivalente. Vous trouverez ci-dessous les lignes directrices de chaque phase.

Phase 1

Objectif : Amélioration de votre technique de nage.

A ce stade, ne vous souciez pas de votre vitesse. Au contraire l'essentiel de vos séances doit être composé de parcours relativement lents où vous allez modifier progressivement votre nage. Consultez tous les articles de notre partie technique pour trouver des pistes d'amélioration et pratiquez les exercices proposés (ces exercices sont aussi appelés éducatifs).

Vous pouvez également apprendre ou perfectionner le virage culbute. Cependant, comme il ne s'agit plus d'un critère de notation, vous pouvez aussi choisir de faire l'impasse sur ce virage s'il vous paraît trop difficile.

Cette phase est aussi importante en prévision de l'oral car vous devrez être capable de parler des grands principes d'efficacité en crawl, de connaître différents exercices techniques et d'expliquer l'utilité de ces exercices.

Phase 2

Objectif : Nager longtemps en maintenant sa technique de nage.

Dans cette phase, vous développerez l'endurance nécessaire pour nager le 800 mètres avec une vitesse régulière. Pour cela, il vous faudra augmenter progressivement la distance totale de vos séances.

Un des défis majeurs de cette épreuve est de maintenir une bonne technique de nage malgré la distance et la fatigue. L'augmentation de vos distances d'entraînement doit donc se faire en maintenant la qualité de votre nage. Il est conseillé de s'entraîner sous forme de séries qui permettent de maintenir plus facilement d'une bonne technique et de vérifier la régularité de l'allure. Vous pouvez consulter à ce sujet l'article "Développez votre endurance".

Il faudra également apprendre à bien vous chronométrer. Vous pouvez consulter à ce sujet l'article Le chrono pour tous les niveaux.

A partir de cette phase, faites régulièrement (tous les mois environ) un test sur 800 mètres pour vous habituer à l'épreuve et pour mesurer vos progrès. Notez les temps que vous réalisez pour pouvoir expliquer votre progression lors de l'oral.

Phase 3

Objectif : Maitriser l'allure de course.

Cette phase poursuit en fait deux objectifs complémentaires. Tout d'abord, il faut s'habituer à l'intensité de l'épreuve et être capable de maintenir sa technique de nage dans des conditions difficiles (fatigue, vitesse élevée).

Ensuite, les entraînements de cette phase vont être de plus en plus intensif et vont cibler votre vitesse de course, ils doivent vous permettre d'apprendre à bien gérer votre rythme lors de l'épreuve. Nous avons vu que 6 points dépendaient directement de votre capacité à réguler votre allure. Mais il s'agit aussi d'un point important pour pouvoir faire le meilleur temps possible car une allure régulière vous permet d'optimiser votre dépense d'énergétique. Ainsi, lors des derniers jeux olympiques, les temps intermédiaires de la meilleure nageuse sur cette distance (Katie Ledecky) étaient compris dans un intervalle de moins de 50 centièmes de seconde pour chaque 100 mètres entre le 2ème et le 7ème (de 1'00''96 à 1'01''44).

Voici un exemple d'entraînement dans cette phase.

Echauffement : 800 mètres incluant différents exercices techniques

Série d'entraînement pour le 800 : 8 x 100 mètres avec 15 secondes de repos entre chaque 100 mètres (en regardant ses temps pour chaque 100 mètres). Aller le plus vite possible, tout en étant régulier

200 mètres tranquille pour récupérer

600 mètres à vitesse moyenne d'autres nages que le crawl pour varier.

L'entretien avec le jury

Le champs de l’entretien (noté sur 4 points) est très vaste. Le texte officiel mentionne des thèmes aussi variés que "se préparer, s’entrainer, se préserver", "sport et santé", "sport et responsabilité" ou "sport et société" (voir le texte officiel en lien ci-dessus)

La préparation d'un tel entretien semble donc complexe mais 4 grands thèmes sont tout de même abordés régulièrement.

Préparation

Vous devrez expliquer quelle préparation vous avez mis en place en vue de cette épreuve. Préparez un petit exposé de 2 minutes en étant le plus précis et le plus personnel possible (nombre de séances par semaine, type d'entraînement réalisé, exemples d'exercices, etc.). Il ne faut pas hésiter à citer les défauts ou les points faibles que vous avez pu repérer lors de votre préparation et mentionner par quels moyens vous les avez corrigés.

Technique

Vous devrez être capable de décrire les différentes techniques de nage et notamment celle du crawl (mouvements de bras, de jambes et synchronisation de ces mouvements). Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les pages de la rubrique technique et en particulier sur les analyses vidéos. Les examinateurs pourront également vous demander de citer quelques exercices techniques et leur intérêt.

Entraînement

Le champs des questions sur l'entraînement est assez large. Il est nécessaire de savoir s'échauffer et récupérer puisque cela fait partie des thèmes "se préserver" et "sport et santé". Si vous nagez en club, vous pouvez demander à votre entraîneur qu'il vous explique les grandes lignes de sa planification annuelle. Enfin, pour les plus motivés, vous pouvez apprendre quelques notions sur les filières énergétiques.

Réglementation

Il faut connaître les principales dispositions du réglement de la FINA (fédération internationale de natation). Les principales règles à connaître sont celles comprises entre SW4 et SW10 qui précisent les règlements des différentes nages, des départs et des virages.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les livres de "Natation pour tous" :