Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Battements avec planche

Natation pour tous
Livre

Nager un crawl efficace

Nouveauté : Natation pour tous vous propose une collection de trois livres complets sur les techniques pour vous perfectionner quel que soit votre niveau et approfondir les thèmes abordés sur ce site internet.

Présentation de la collection

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Entraînement > Faut-il faire des séries de battements?

Faut-il faire des séries de battements?

Beaucoup de nageurs réservent une partie de leur entraînement à des séries de battements effectués avec une planche. Dans cet article, nous verrons que :

  • seuls les nageurs expérimentés et se dirigeant vers des épreuves de sprint ont intérêt à réserver régulièrement une partie de leur entraînement à ce type d'exercices.
  • intégrer régulièrement des petites distances en jambes peut par contre permettre de maintenir une meilleure efficacité.

Des exercices de renforcement musculaire

Selon les nageurs, le mouvement des jambes va contribuer plus ou moins à la propulsion générale. L'importance de cette contribution dépend :

  • de la force et de la vitesse avec laquelle le battement est effectué.
  • de l'efficacité de ce mouvement qui demande une certaine technique mais surtout une bonne souplesse notamment au niveau de l'articulation de la cheville (voir l'article améliorer ses battements)
  • de la coordination des mouvement de jambes avec ceux des bras.

Une série de jambes réalisée avec une planche est un exercice de renforcement musculaire qui a pour but d'améliorer la force, la vitesse ou l'endurance du mouvement. Elle n'a pas d'effet sur la souplesse qui est une composante essentielle de l'efficacité ni, bien sûr, sur la coordination des mouvements de bras et de jambes.

Un point sur les études scientifiques

En passant en revue les études scientifiques sur le sujet (voir références), nous pouvons apprendre que :

  • Le coût énergétique du mouvement de jambes est deux à quatre fois plus important que celui du mouvement de bras.
  • Le coût énergétique de la nage complète (bras et jambes) est généralement supérieur à celui de la nage effectuée avec les bras seulement. Par ailleurs, si la nage complète est effectuée avec un battement peu fréquent, elle sera plus économique.
  • Les battements améliorent en moyenne de 10% la vitesse maximale (par rapport à une distance nagée avec les bras seulement)

De ces différents points il ressort tout d'abord que l'amélioration de la puissance des jambes ne permet qu'un gain assez faible dans la nage complète. L'amélioration de la position du corps et de l'efficacité du mouvement des bras offrent un potentiel d'amélioration bien supérieur. Les séries de jambes avec planche n'auront d'intérêt que pour les nageurs expérimentés qui ont déjà une très bonne technique.

Par ailleurs, c'est un point qui intéressera surtout les nageurs de sprint. Ceux qui sont engagés dans des épreuves plus longues auront intérêt à utiliser peu les jambes et n'ont donc pas un grand intérêt à réaliser des séries avec planche.

Une autre organisation des exercices de jambes

Peu de nageurs ont donc intérêt à réserver une partie de leur entraînement aux séries de jambes. Cependant, lorsque l'entraînement porte sur le développement de l'efficacité en nage complète, il peut occasionner une fatigue musculaire importante au niveau des bras. Plus l'entraînement est long et plus cette fatigue musculaire va s'accentuer. Elle risque alors de jouer un rôle négatif dans le maintien d'une bonne technique de nage.

Dans ce cas, il est intéressant d'intégrer régulièrement des petites distances effectuées avec les jambes seulement. Elles permettront de disposer d'un temps de repos au niveau des bras tout en maintenant une intensité constante dans l'entraînement.

Exemples :

  • 16 x 50 mètres en crawl en alternant 3x50 en nage complète et 1x50 en battements avec planche.
  • 10 x 125 mètres en faisant 100 mètres en crawl nage complète et 25 mètres en battements avec planche.

Références de cet article

A lire également :