Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous
nageur en dos

Crédit photo : Kamal Sellehuddin

Natation pour tous
Le livre

Natation : méthode d'entraînement pour tous

Découvrez une méthode d'entraînement complète avec un accompagnement sur une centaine de séances et de nombreux exercices techniques.

Voir la présentation du livre

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter

Vous êtes ici : Accueil > Technique > Virages et départs : virage en dos



Le virage en dos

Bien que similaire au virage de crawl, le virage de dos est sans doute le plus difficile à maîtriser, la position dorsale rendant les phases d'approche et de coulée plus complexes.


Approche

Pour gérer l'approche du mur lors de ce virage, le nageur se repère grâce à la ligne de drapeaux qui se situe toujours à 5 mêtres du mur. En faisant l'avant-dernier mouvement, il effectue une rotation de la tête et des épaules pour se retourner sur le ventre. Le dernier mouvement est donc un mouvement de crawl et l'approche du mur se termine exactement comme dans cette nage avec les deux bras le long du corps. (A 5 mètres du mur, les bouchons de la ligne d'eau changent généralement de couleur, ce qui peut constituer un repère si les drapeaux sont absents)

Rotation

Comme en crawl, la flexion de la tête va entraîner la rotation du corps. Le nageur amène le menton contre la poitrine puis le corps se regroupe et les jambes passent au-dessus de la surface. La rotation se termine lorsque les pieds touchent le mur sous la surface de l'eau. A ce moment-là, le nageur doit être bien placé sur le dos avec les jambes fléchies pour permettre une bonne poussée sur le mur.

Poussée, coulée et reprise de nage

Le nageur pousse sur le mur en orientant ses bras de façon parallèle à la surface. Il réalise une ou plusieurs ondulations en gardant une position bien profilée avant de reprendre les mouvements de bras lorsqu'il arrive en surface.

Critères de réussite

  • Commencer la rotation à la bonne distance pour toucher le mur sous l'eau avec les jambes fléchies.
  • Avoir le corps profilé lors de la poussée sur le mur et lors de la coulée.
  • Réaliser des ondulations pendant la coulée en gardant le corps profilé et immergé

Pour perfectionner le virage

Si vous maîtrisez bien la coulée et les ondulations, il est possible d'orienter vos bras vers le bas lors de la poussée sur le mur pour réaliser une coulée plus profonde et plus longue.

A lire également