Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Crédit photo : Flickr / Cimm

Natation pour tous
Le livre

Natation : méthode d'entraînement pour tous

Découvrez une méthode d'entraînement complète avec un accompagnement sur une centaine de séances et de nombreux exercices techniques.

Voir la présentation du livre

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Technique > Virages et départs : les virages de 4 nages



Les virages dans les épreuves de 4 nages

Dans cet article, nous allons étudier les trois virages spécifiques aux épreuves de 4 nages.

Le virage Papillon / Dos

Contraintes réglementaires :

  • Le contact doit se faire avec les deux mains simultanément, soit au niveau de l'eau, soit au-dessus, soit au-dessous.
  • Le nageur doit quitter le mur sur le dos.
  • La coulée qui suit le virage ne doit pas excéder 15 mètres.

Le virage Dos / Brasse

Note sur ce virage : le nageur gère son arrivée grâce à la ligne de drapeaux située 5 mètres avant le mur. Il doit obligatoirement toucher le mur sur le dos. Par contre, le retournement est ensuite libre, d'où les deux variantes proposées dans cette vidéo.

Contraintes réglementaires :

  • Le nageur doit toucher le mur en étant sur le dos.
  • Le nageur doit quitter le mur en étant sur le ventre.
  • La coulée qui suit peut comprendre une traction des bras jusqu'aux jambes, une ondulation pendant cette traction des bras et un mouvement de jambes de brasse.

Le virage Brasse / Crawl

Contraintes réglementaires :

  • Le contact doit se faire avec les deux mains simultanément, soit au niveau de l'eau, soit au-dessus, soit au-dessous.
  • Le nageur doit quitter le mur en étant sur le ventre.
  • La coulée qui suit le virage ne doit pas excéder 15 mètres.

Principes d'efficacité

On peut regrouper trois principes d'efficacité qui sont communs à ces trois virages :

  • 1er principe : Arriver sur le mur avec de la vitesse.
    A l'image d'un ressort, vous allez ainsi pouvoir vous repousser énergiquement sur le mur et accélérer la rotation. Pour éliminer tout temps de glisse avant l'arrivée, il va falloir adapter l'amplitude de vos derniers mouvements pour toucher le mur à la fin d'un cycle.
  • 2ème principe : Diminuer les résistances pendant la rotation.
    Pour faciliter la rotation et limiter les résistances, une main vient tout de suite se positionner en appui sous l'eau et l'autre la rejoint en passant au-dessus de la surface.
  • 3ème principe : Se placer pour une coulée efficace.
    vous devez être en position profilée avant de quitter le mur pour réaliser la meilleure coulée possible et conserver le plus longtemps possible la vitesse acquise grâce au virage.

A lire également